Articles

Bienvenue à Zombie(Kidz)land !

Publié le 18/06/2021 16:30

“Mystère à l’école”

Ce matin, c’est le branle-bas de combat devant l’école. Des gyrophares, des policiers, des journalistes... Une nouvelle fois, les salles de classe ont été ravagées et aujourd’hui, le directeur, le concierge, la bibliothécaire et la prof de sport manquent à l’appel. Dépassés par les événements, le maire et les autorités pensent à fermer l’école !

Après une partie de l’année passée en confinement, c’est vraiment trop cool de retrouver les copains à l’école, hors de question de rester encore coincé à la maison avec les parents, non non non ! Alors cette nuit, c’est décidé, vous vous laisserez enfermer dans l’école (mais pas tout seul, jusqu’à 3 amis pourront vous accompagner) après les cours, pour mettre au clair cette histoire.

Minuit approche. Vous et votre compagnon d’armes, équipés d’un sabre laser en plastique et d’un pistolet à eau, êtes cachés dans la salle des profs mais vous commencez à fatiguer. Vous avez déjà englouti tous les oréos et rien n’a bougé. Pour passer le temps, vous lancez un dé. La face verte sort et aussitôt, un bruit se fait entendre dans la classe de sciences naturelles ! Vous prenez votre courage à deux mains et, encouragé de loin par votre coéquipier, entrez dans la classe, sabre laser à la main. Horreur, vous vous trouvez nez à nez avec un zombie ! Mais surprise, c’est lui qui pousse un cri d’effroi et qui prend ses jambes à son coup, en direction de la cour de récréation nord. Pris par une poussée d’adrénaline, vous appelez votre coéquipier pour qu’il vous rejoigne, et vous lancez à sa poursuite ! Quand il arrive enfin, vous êtes déjà en train de maintenir les grilles du portail tant bien que mal devant une dizaine de zombies bien plus maladroits qu’effrayants qui tentent d’entrer. A deux, c’est beaucoup plus simple de maintenir les portes et d’y accrocher le cadenas pour en bloquer l'accès. Victoire ! Vous vous tapez dans les mains pour célébrer ce succès ! Il vous reste encore 3 portails à fermer pour empêcher l’invasion, et la fermeture de l’école ! A vous de jouer !



“Attention, objet ludique hautement addictif”

Avec Zombie Kidz Evolution, vous mettez les pieds dans un territoire dangereux, celui de l’addiction ludique. Derrière sa mécanique ultra simple se cache une pépite. On jette un dé, on fait entrer un zombie dans la salle indiquée, on déplace son personnage d’une case. Et si il y a un ou deux Zombies sur la case d’arrivée, on les expulse de l’école. Par contre, si ils sont au moins 3 sur la case, ils prennent confiance et vous ne pourrez plus les faire partir ! Si d’aventure, tous les zombies (8) sont entrés dans l’école, vous avez perdu !

Malgré des règles aussi simples, les premières parties furent acharnées avec Arthur, 6 ans lors de l’acquisition du jeu. D’ailleurs, nous avons dû perdre les 2 ou 3 premières, en jouant à 2 ou à 3 joueurs. On a vite fait de se précipiter vers les portails pour les fermer, laissant les zombies s’accumuler sur une case, pouvant entraîner rapidement la fin de la partie. Mais en bon jeu coopératif, ce fut une motivation supplémentaire pour repartir à l’assaut des salles de classe. Les zombies peuvent quand même être bien envahissants, à défaut d'être effrayants, et il sera judicieux de bien nettoyer le plateau de ses zombies avant d’essayer de se retrouver pour fermer un portails.


 

Veillez bien à respecter scrupuleusement la règle qui consiste à effectuer un check (en respectant au mieux les gestes barrières bien entendu) lors de chaque fermeture des grilles. Les yeux plein de fierté des enfants vous en remercieront, sans doute les meilleurs moments des parties.

Là où le jeu devient addictif, c’est avec les missions et les enveloppes ! Zombie Kidz est un jeu évolutif qui comprend 13 enveloppes à ouvrir, chacune après un nombre donné de parties, elles-mêmes matérialisées par des autocollants à coller sur votre carnet de jeu. Comptez 55 parties pour arriver à la dernière. Dans chaque enveloppe se cache une nouvelle règle, ou un nouveau pouvoir, concernant soit les héros, soit les zombies. Difficile d’en dire plus sans gâcher la surprise, mais l’ajout des règles progressif est très efficace et fluide, tout comme la difficulté, modulable avec les 2 faces du plateau.

Une fois bien aguerri, Arthur a pris les rênes et je me suis adapté à lui, plutôt que l’inverse. Moment de jubilation pour lui quand il peut, grâce à ses nouveaux pouvoirs, “nettoyer le plateau”, fermer un portail tout seul (en checkant sa propre main) ou quand un nouvel objectif (et donc un nouveau sticker) est atteint.

Cette quête des enveloppes (et objectifs) peut rapidement devenir une obsession. Il nous est arrivé de jouer plusieurs heures d’affilée. Et quand venait l’heure du repas, l’excitation laissait place à la frustration, parfois pire que de le couper pendant un épisode de Ninjago !


“Zombie or not Zombie, it’s not a question !”

Zombie Kidz est une valeur sûre dans une ludothèque. Un vrai jeu familial et convivial, qui réunira petits et grands autour de la table pendant de nombreuses heures. Et fera naître des paillettes dans les yeux des plus jeunes.

Attention à l’overdose quand même et à bien réguler le nombre de parties quotidiennes, car ce jeu peut provoquer une sorte d’addiction tant la quête des objectifs, stickers et autres enveloppes pourra devenir obsédante. Bye bye télévision, et bon jeu !



Jeux de société liés à cet article
2 à 4 joueurs
A partir de 7 ans
Environ 15 minutes